>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Bilharziose (Schistosoma sp.)

I)                Agent pathogène

Embranchement des Plathelminthes (vers plats)
Classes des Trématodes (vers non segmentés)
Vers hématophages à sexes séparés qui vivent dans le système veineux mésentérique ou splanchnique

Mâle : court, trapu, présente un canal gynécophore où vient se loger la femelle
Femelle : plus longue et plus fine Furcocercaires : 400-600µm, tête pyriforme, queue bifide
Œufs :
  - S. haematobium : 120-160 x 40-60 µm, ovale, éperon terminal, coque transparente
  - S. intercalatum : 150-250 x 60 µm : forme de losange, éperon terminal, coque jaune clair (acido-alcoolo résistant à la coloration de Zhiel contrairement aux œufs de S. haematobium)
  - S. mansoni : 130-160 x 60-70 µm : ovale, éperon latéral situé dans le tiers postérieur, coque incolore ou jaunâtre
  - S. japonicum (70 x 40 µm), S. mekongi (60 x 50 µm) : sphérique, petit éperon latéral, coque incolore

S. haematobium : bilharziose uro-génitale
S. mansoni
: bilharziose intestinale
S. japonicum
et S. mekongi : bilharziose artério-veineuse
S. intercalatum
 : bilharziose rectale

II) Cycle

Contamination : passage transcutané des furcocercaires
Les furcocercaires perdent leur queue et donnent des schistosomules qui migrent dans l’organisme par voie sanguine et lymphatique. Après un passage pulmonaire, cardiaque et hépatique, les vers deviennent adultes dans le système porte.
Les œufs gagnent l’intestin ou la vessie par migration transtissulaire (œufs éperonnés) et sont éliminés sous forme embryonnée dans le milieu extérieur.
L’embryon mobile (miracidium) pénètre dans l’hôte intermédiaire (mollusque : bulins ou planorbe) et vont donner des sporocystes puis des furcocercaires qui sont éliminés dans le milieu extérieur.

III)         Clinique

A) Incubation 

2-6 semaines Phase d’infestation (pénétration transcutanée) : prurit cutané, érythème (dermatite des nageurs ou dermatite cercarienne)

B) Phase d’invasion (migration des schistosomules)

Manifestations allergiques : céphalée, fièvre, sueur, diarrhée …

C) Phase d’état

-  S. haematobium : hématurie voire surinfection bacterienne, granulomes …
-  Autres schistosomes : diarrhée, douleurs abdominales, hémorroïdes …

IV)        Diagnostic biologique

Hyperéosinophilie, hyperleucocytose
Mise en évidence d’œufs (vers la 6ème semaine) :
-          dans les urines associés à une hématurie (S. haematobium) : prélèvement des urines après un effort physique.
La quantité d’œufs est plus grande dans les urines de fin de miction.
-          dans les selles (autres schistosomes)

oeuf S. mansonioeuf S. haematobiumMemoBio©
En cas de bilharziose évolutive, on peut observer des miracidiums avec des cils mobiles (les œufs morts contiennent un miracidium immobile éventuellement associé à des grains noirâtres en cas de calcification) Sérologie

V)            Traitement

Praziquantel (Biltricide®)
La négativation de l’examen parasitologique des selles n’apparaît qu’au bout de 2-3 mois.