>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Fasciola hepatica

I)                Agent pathogène

L’agent pathogène de la grande douve du foie est Fasciola hepatica.
Vers plats (embranchement des Plathelminthes), non segmentés (classe des Trématodes)
Vers adulte : 2-4 x 0.8-1.3 cm
Œufs : 120 x 70 µm, ovoïde operculé

II)            Cycle

Contamination : consommation de cresson sauvage, pissenlit … infesté par des métacercaires
Les métacercaires vont donner des vers adultes qui se localisent dans les canaux biliaires. Les œufs sont émis dans les selles, s’embryonnent dans le milieu extérieur et libèrent une larve ciliée (miracidium) qui pénètre dans l’hôte intermédiaire : la limnée (mollusque : Limnea truncatula).
Dans la limnée, le miracidium se transforme en rédies puis en cercaires qui sont éliminés dans le milieu extérieur et vont s’enkyster sur un végétal aquatique (cresson, pissenlit …) sous forme de métacercaires.
L’hôte définitif (ovins, bovins, homme) se contamine en consommant le végétal contaminé.

III)         Clinique

Phase d’invasion (environ 3 mois) : fièvre, altération de l’état général, douleurs à l’hypocondre droit, hépatomégalie modérée, subictère …

Phase d’état : hépatomégalie douloureuse, coliques hépatiques, troubles digestifs, ictères, asthénie, anorexie …

IV)        Diagnostic biologique

A)         Phase d’invasion (migration larvaire)


-  Sérologie
-  Hyperéosinophilie

B)          Phase d’état

Examen parasitologique des selles avec mise en évidence d’œufs.
L’examen des selles doit être réalisé plusieurs à quelques jours d’intervalle pour éviter les phases négatives d’émission.
Les œufs n’apparaissent dans les selles qu’environ 3 mois après l’infestation.

oeuf F. hepaticaMemoBio©

V)            Traitement

Triclabendazole : Egaten®, traitement chirurgical, cholagogues, antibiotiques

VI)        Prophylaxie

Eviter de consommer des végétaux crus sauvages
L’utilisation d’eau de javel ou de vinaigre ne détruit pas les métacercaires.