>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Syndrome néphrotique : diagnostic biologique

I) Critères de définition du syndrome néphrotique

Protidémie <60g/L
Protéinurie
> 3g/24H
Albuminémie
< 30g/L (associée à une diminution du calcium mesuré mais pas du calcium corrigé)

II) Electrophorèse de portéines plasmatiques

Augmentation des alpha2 et des béta-globulines, diminution des gamma-globulines

Electrophorèse de syndrome néphrotique

(cf Electrophorèse des protéines plasmatiques d'un syndrome néphrotique)

Augmentation de la vitesse de sédimentation (liée à l’hypoprotidémie)
Créatinine, urée
 : augmentées dans certaines étiologies

III) Bilan lipidique

Hyperlipidémie mixte type IIb (ou type IV) : hypercholestérolémie et hypertriglycéridémie par augmentation des taux de VLDL et de LDL (augmentation de production hépatique et diminution du catabolisme)
Traitement spécifique de la dyslipidémie par statine + régime en cas de syndrome néphrotique résistant au traitement.

IV) Coagulation

Augmentation de synthèse de facteur de la coagulation + fuite urinaire de l’antithrombine = état d’hypercoagulabilité responsable d’un risque de thrombose veineuse, d’embolie pulmonaire
Traitement par HBPM en cas de syndrome néphrotique sévère (albumine < 20-25g/L) puis relais AVK

V) Immunologie

Diminution des taux d’IgG et d’IgA, modification de l’immunité cellulaire : risque infectieux (pneumocoques, Haemophilus, klebsielle)

VI) Adaptation thérapeutique

Augmentation de la fraction libre (active) des médicaments fortement liés à l’albumine : AVK, AINS …

VII) Examens complémentaires

Cytologie urinaire 

Hématurie, leucocyturie, cylindres hématiques (origine glomérulaire de l’hématurie), recherche d’une infection urinaire (examen direct, culture) Ionogramme urinaire : hyperaldostéronisme secondaire : diminution de la natriurèse, augmentation de la kaliurèse

Carence martiale atypique 

Fer sérique, transferrine et ferritine diminués