>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Métabolisme de l'acide urique

Métabolisme de l'acide urique

I)            Origine des bases puriques

Les bases puriques ont 3 principales origines :
  - exogènes : les acides nucléiques issus de l’alimentation sont dégradés en nucléotides par des nucléases puis en nucléosides par les nucléotidases puis en bases puriques (adénine ou guanine) par des nucléosidases.
  - endogènes :
          - dégradation des acides nucléiques endogènes lors du renouvellement cellulaire ou de lyse cellulaire
          - purinosynthèse de novo : elle se déroule essentiellement dans le foie
Le ribose-5-phosphate en présence d’ATP et sous l’action de la Phosphoribosyl-pyrophospate-synthétase donne du phosphoribosyl pyrophosphate (PRPP)
Le transfert d’une fonction amine de la glutamine sur le PRPP par la glutamyl phosphoribosyl amino transferase (GPRAT) donne du phosphoribosylamine (PRA)
Quelques étapes supplémentaires aboutissent à la formation de l’acide inosinique qui permet la synthèse de bases puriques.

II)         Origine de l’acide urique

L’acide urique est issu de la dégradation des bases puriques :
L’adénine et la guanine sont dégradées en acide inosinique puis en hypoxanthine.
Par l’intermédiaire de la xanthine oxydase, l’hypoxanthine est transformée en xanthine et la xanthine en acide urique. La guanine peut directement donner de la xanthine grâce à une guanase.

III)     Elimination de l’acide urique  

A) Urinaire

L’acide urique subit une filtration glomérulaire, une réabsorption tubulaire au niveau du tube contourné proximal et une sécrétion tubulaire au niveau du tube contourné distal.

B) Intestinale

Uricolyse de l’acide urique en allantoïne par la flore bactérienne (présence d’une uricase)