>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Complications des hyperuricémies :
Goutte et lithiase urique

I) Goutte

A) Clinique

Atteinte inflammatoire articulaire (articulation métatarsophalangienne du gros orteil dans plus de 75% des cas) : œdème, chaleur, douleur, rougeur ...
Crise principalement nocturne avec douleur permanente, pulsatile … associée à une hyperthermie, une agitation …

B) Examens complémentaires

Biologie : VS, NFS (hyperleucocytose), uricémie, uraturie Imagerie : normale ou peu spécifique
Ponction articulaire : liquide inflammatoire (présence de polynucléaires neutrophiles et de cristaux d'urates de sodium)

C) Traitement

Régression en 5-10j sans traitement
A titre indicatif : colchicine pour le traitement des crises, allopurinol (inhibiteur de la xanthine oxydase) pour le traitement de fond, enzymes uricolytiques (rasburicase) en association avec les traitements cytolytiques.

II) Lithiases uriques

A) Clinique

Très variable : de la colite néphrétiuqe à l'émission spontanée de calculs ou de sables rougeâtres.

B) Examens complémentaires

1) Biologie

- pH urinaire : il est souvent faible tout au long du nychtémère chez les sujets faisant des lithiases à répétition (les urines acides favorisent la précipitation de l'acide urique)

- Uricémie : elle n'est augmentée que chez 25% des patients

- Uricurie : généralement abaissée

2) Imagerie

C) Traitement

Hydratation, modération de l'apport alimentaire en purine (abats, gibiers, certains poissons)
Alcalinisation des urines
Eventuellement traitement par allopurinol (Zyloric®)