>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Sérologie hydatidose

I) Intérêt

Le diagnostic direct ne se fait qu’à partir de pièces opératoires voire après ponction du kyste (uniquement par une équipe spécialisée : geste délicat, traitement préalable ….)

II) Techniques analytiques

Le dépistage doit être réalisé avec au moins 2 techniques différentes :

Tests de dépistage : IFI, agglutination, ELISA
Tests de confirmation : immunoélectrophorèse, électrosynérèse, Western blot
Le Western blot présente des profils de bandes spécifiques de chaque espèce (E. granulosus et E. multilocularis)

III) Interprétation

Risque de réaction croisée avec l'échinococcose alvéolaire et la cysticercose
Négatif possible en cas de kyste calcifié
Positivité : 80-90% dans les formes hépatiques, 50-70% dans les formes pulmonaires

On peut observer 4-6 semaines après un traitement chirurgical une importante ascension des titres d’Ac.
Après guérison, la négativation des Ac est généralement obtenue après 15-24 mois.

Sensibilité moins bonne chez  l’enfant de moins de 15 ans et en cas de localisations pulmonaires, cérébrales, osseuses.

Intérêt pronostique 

La sérologie doit être réalisée 1, 6, 12 et 24 mois après l’intervention.
Pronostic favorable :
- Sérologie négative avant l’opération et négative 1 an après
- Taux d’Ac faible avant l’opération et négatif 1,5 ans après
- Diminution faible mais continue des taux d’Ac 2 ans après l’opération
Pronostic défavorable (réapparition de l’infection) :
- Taux d’Ac qui reste élevé 2 ans après l’opération ou qui présente de faibles fluctuations sans diminution significative
- Taux d’Ac qui chute après l’opération mais qui remonte régulièrement