>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Parasites et champignons pouvant être retrouvés dans un prélèvement génital

 

 

Les informations présentes dans cette page sont données à titre indicatif. Les données mentionnées ne sont pas exhaustives et ne tiennent pas compte de la fréquence d'apparition ou de la répartition géographique des agents pathogènes cités.

En cas d'utilisation des ces informations dans un but médical, vous devez vous en référer à des sources validées et actualisées

 

 

I) Prélèvement vaginal

Principales étiologies parasitaires et fongiques :

Accessoirement :

L'Oxyurose (Enterobius vermicularis) peut provoquer des vulvites (on réalisera un prélèvement vulvaire et un scotch-test anal)

Il est possible de retrouver des oeufs de Schistosomes dans les produits de grattage du col utérin, du vagin et dans les biopsie lors de Bilharzioses à S. haematobium ou S. intercalatum

II) Prélèvement urétral

Des urétrites causées par T. vaginalis ou par C. albicans ont été décrites mais restent rares.